domenica 18 agosto 2019

SIMENON SIMENON. 28 NUANCES DE MAIGRET - 28 SFUMATURE DI MAIGRET - 28 SHADES OF MAIGRET






6. Maigret suit un suspect
« Le plus grand danger, dans ce genre d’affaires, c’est de se laisser écœurer. […] Voilà pourquoi depuis douze jours, Maigret employait sa vieille tactique : faire suivre son homme pas à pas, minute par minute, du matin au soir et du soir au matin, le faire suivre ostensiblement, afin que l’écœurement, s’il se produisait dans l’un des deux camps, se produisît de son côté. » (Peine de mort)


6. Maigret segue un sospetto
« Il più grande pericolo, in questo tipo di affari, è quello di lasciarsi scoraggiare […] Ecco perchè da dodici giorni, Maigret impiegava la sua vecchia tattica: far seguire il suo uomo passo passo, minuto per minuto, dalla mattina alla sera e dalla sera alla mattina, facendolo seguire ostentatamente affinché lo scoraggiamento, se si doveva prodursi in una delle due parti, si producesse dalla parte dell’inseguito.» (Pena di morte)


6. Maigret is following a suspect
“The greatest danger, in this kind of cases, is to let oneself getting nauseated. […] That’s why for twelve days Maigret had been using his old tactic: following the man step by step, minute by minute, from morning to evening and from evening to morning, following him ostentatiously, to that nausea, if it occurred in one of the two parts, would occur on his side.” (Death Penalty)


3 commenti:

  1. Murielle Wenger18 agosto 2019 11:21

    L'image qui illustre ce post et qui se trouve au-dessous du texte ne correspond pas à la nouvelle mentionnée. En fait, Simenon a écrit deux nouvelles dont le titre est très semblable.
    "Peine de mort" est la nouvelle dont il est question ici, celle avec Maigret.
    "Sous peine de mort" est une nouvelle sans Maigret, même si à l'origine elle a paru dans le recueil "Maigret et les petits cochons sans queue".
    Ceci dit, il est très difficile (voire impossible...) de trouver une illustration pour la nouvelle "Peine de mort", dont la version en préoriginale parue dans Paris-Soir-Dimanche est elle aussi très difficile à trouver. Avis aux collectionneurs: si vous trouvez une image de cette préoriginale, faites-le nous savoir !

    RispondiElimina
  2. sous peine de mort nouvelle porquerollienne

    RispondiElimina

LASCIATE QUI I VOSTRI COMMENTI, LE VOSTRE IMPRESSIONI LE PRECISAZIONI ANCHE LE CRITICHE E I VOSTRI CONTRIBUTI.