lunedì 29 febbraio 2016

SIMENON SIMENON. CE 29 FEVRIER-LA... QUE FAISAIT DONC SIMENON?...

Les préoriginales des romans et Maigret en feuilleton. Le texte évoque quelques événements, dans la bio-bibliographie de Simenon, survenus un 29 février, puis, dans une deuxième partie, rappelle quelques faits sur la publication des romans en feuilleton dans des journaux.

SIMENON SIMENON. WATHS WAS SIMENON DOING ON THAT FEBRUARY 20TH?... 
Simenon's works published serially in newspapers before their official release.
The text talks about some events in Simenon's bio-bibliography that took place on a February 29th and then, in the second part, recalls some facts about the serial publication of the novels in newspapers.

SIMENON SIMENON:COSA FACEVA SIMENON DURANTE QUESTO 29 FEBBRAIO?... 
I romanzi di Simenon pubblicati prima come seriale in giornali. Si tratta di alcuni eventi, nella bio-bibliografia di Simenon, che sono successi un 29 febbraio, poi, nella secunda parte, di alcuni fatti sulla pubblicazione dei romanzi a puntate sui giornali.


Cette année 2016 a ceci de particulier qu'elle est bissextile; autrement dit, elle nous gratifie d'un 29 février… soit un jour supplémentaire pour vous offrir, amis internautes maigretphiles et simenoniens, un post consacré à notre romancier et à notre commissaire…
Les années bissextiles n'intervenant, par définition, que tous les quatre ans, les 29 février qu'a vécus Simenon sont donc relativement peu nombreux (22 en faisant le calcul), et tous ne sont évidemment pas marqués par un événement exceptionnel ou particulier.
Néanmoins, on pourra relever que le 29 février 1956, Simenon était en pleine rédaction de Un échec de Maigret; le 29 février 1972, il avait fini depuis 18 jours ce qui sera, mais il ne le sait pas encore à ce moment-là, son ultime roman (Maigret et monsieur Charles); le 29 février 1976, Simenon dictait (dans A l'abri de notre arbre) un texte sur la nourriture et la guerre économique; le 29 février 1980, il écrivait depuis une douzaine de jours ses Mémoires intimes.
Et sinon ? On pourra encore relever que le 29 février 1932, paraissait le septième épisode, en feuilleton, de Le port des brumes, dans le quotidien Le Matin, et que vous pouvez lire grâce au site des archives en ligne de la Bibliothèque nationale de France: 
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5775429/f2.item.
De très nombreux romans de Simenon ont d'abord paru en préoriginale dans des journaux, quotidiens comme l'Oeuvre, le Matin, Paris-Soir, le Journal, le Jour, le Figaro, le Petit Parisien, France-Soir, l'Aurore; hebdomadaires comme Candide, les Annales, Marianne, Match, les Ondes, Nuit et Jour, les Nouvelles littéraires; mensuels comme Constellation, ou encore bimensuels comme la Revue de France, la Revue de Paris, la Revue des Deux Mondes.
On peut dire que dès les années 1930, cela devient une habitude pour le romancier de faire publier ses romans sous patronyme d'abord en feuilleton dans des journaux, avant qu'ils paraissent en livres. Une façon de se préparer une bonne publicité ? Pourquoi pas, quand on sait le don de l'auteur pour gérer le "marketing" (il suffira de rappeler le "coup de génie" du Bal anthropométrique…). Pour mémoire, on rappellera que le tout premier roman de la saga maigretienne est d'abord paru en feuilleton (Pietr le Letton dans l'hebdomadaire Ric et Rac, premier "ballon d'essai"concédé par Fayard à Simenon avant le lancement de la nouvelle collection), et que le dernier roman Maigret paru chez Fayard est au départ une commande pour le quotidien Le Jour, à un moment où le romancier avait décidé de saborder son héros. Sans vouloir dire que la parution en préoriginale fonctionnait comme une "rampe de lancement", cela pouvait peut-être constituer un bon indice sur le succès futur en librairie… Et puis, sans doute, une bonne façon pour les journaux eux-mêmes d'assurer les ventes… Il resterait d'ailleurs à faire une chronique des rapports entre Simenon et les directeurs de journaux, tels Lazareff ou Prouvost, surtout lorsqu'on songe qu'avec ce dernier, le quotidien Le Figaro, au temps où il le dirigeait encore, avait publié un très grand nombre des romans Maigret, dont la presque totalité de ceux parus aux Presses de la Cité…
Murielle Wenger

2 commenti:

paolo secondini ha detto...

Quello che certo non si può dire di Simenon è che non abbia avuto una vita intensa, sia come scrittore che come uomo.

Andrea Franco ha detto...

anche ogni 29 febbraio lo avrà vissuto intensamente,per quanto riguarda la pubblicazione in feuilleton è una tradizione che effettivamente Simenon mantenne praticamente per tutta la sua carriera di romanziere/scrittore