sabato 8 marzo 2014

SIMENON SIMENON. MAIGRET... SEDUTTORE INASPETTATO?


Forse seduttore è un po' esagerato. Ma il rapporto con le donne del commissario non è così marginale e scontato. A volte più che delle "inchieste del commissario Maigret" potremmo parlare delle "inquietudini del commissario Maigret". Già perchè le sue indagini lo portano spesso a contatto con donne di tutti i tipi e non di rado in situazioni in cui lui e lei sono vicini e soli.
Ma questo non basta. Quando Maigret conosce una donna, utilizza parole ed espressioni che sarebbero più consone al suo creatore.
Insomma è come se Simenon avesse creato un personaggio, almeno a prima vista, impermeabile al fascino femminile e sordo alle tentazioni dell'altro sesso, ma poi se ne fosse pentito... Ma quel punto era costretto a limitarsi al non detto, al non scritto... anche se in qualche modo riesce a rendere percepibili certe tensioni, non solo, per il linguaggio cui abbiamo prima accennato, ma anche per situazioni limite in cui mette il suo commissario, ma che poi regolarmente deve "normalizzare"...
Ma Maigret piace?
Certo Simenon non ne ha fatto un bellone seducente, ma su certe donne possiamo dire che il commissario, nel suo insieme, esercita il suo fascino. Anche qui nessuna passione travolgente o nemmeno manifesta, ma qualcosa che pure è reso ben tangibile, sia pure nell'aria e che coinvolge ad alcune delle donne delle sue inchieste.
Come abbiamo accennato, sono donne di tutti i tipi e non è detto che le più sensuali siano quelle che lo turbano di più. Potremo citare la fascinosa prostituta Else che ne La nuit de carrefour, cerca di sedurlo, certo lo turba, ma in realtà non lo attrae davvero. Il tipo femminile  che piace al commissario é la donna, possibilmente giovane, bionda e ben dotata... insomma una femmina con tutte le sue forme e lontana dalla tipologia della dark-lady di quei romanzi hard-boiled che di là dell'Atlantico dettavano i canoni di una nuova narrativa gialla (o meglio noir). Insomma una come la protagonista di Félicie est là, che certo indirizza il suo amore verso un altro giovane protagonista, ma che a Maigret non dispiace, lei gli è simpatica... e forse qualcosa in più...
E poi quante donne ha sedotto Maigret tra le lettrici delle sue inchieste?

1 commento:

  1. Murielle Wenger9 marzo 2014 10:06

    Séducteur, Maigret ? Oui, sans aucune doute… Mais qu'est-ce qui séduit en lui ? Son physique ? Peut-être bien, malgré les apparences… Certes, ce n'est pas un "jeune premier", mais il y a quelque chose en lui qui attire… Simenon a eu le génie d'éviter de décrire trop en détails le physique de son personnage, et cette silhouette à peine esquissée permet à chacun… et à chacune… de lui prêter les traits qu'on voudra… On pourra l'imaginer avec le visage d'un acteur aimé, ou lui donner l'allure de l'être idéal et rêvé… Peut-être est-ce cette silhouette même qui est attirante: le "large et confortable" commissaire, selon les mots de son auteur dans L'affaire Saint-Fiacre, le rapproche d'un type apprécié de bien des femmes: souvenez-vous de John Wayne, dans Rio Lobo: il y joue le rôle d'un ancien colonel qui est à la recherche d'un traître. Il se rend à Rio Lobo en compagnie d'un jeune homme et d'une jeune femme. Alors qu'ils ont fait halte pour la nuit, Wayne se réveille au matin et découvre la jeune femme, enroulée avec lui dans sa couverture. Et lorsqu'il lui demande: "pourquoi m'avoir choisi moi et pas lui ?" en parlant du jeune godelureau qui les accompagne, la jeune femme répond: "Parce que vous, vous êtes confortable…" Confortable, voilà le mot lâché, et c'est bien de cela qu'il s'agit avec Maigret. Le mot "confortable" évoque à la fois la carrure imposante (la fameuse" force tranquille"), mais aussi le côté rassurant d'une figure paternelle… Et franchement, laquelle d'entre nous ne serait pas séduite par cette figure ? Quelle femme n'a jamais rêvée d'être serrée dans les bras d'un John Wayne ou d'un Lino Ventura …?
    Mais ce n'est pas seulement physiquement que Maigret peut provoquer l'attirance: il y a en lui une force morale, une épaisseur humaine, où l'on sent compréhension et bienveillance, qui est faite aussi pour séduire, et pas seulement les femmes… Son extraordinaire humanité le rend attirant pour chaque lecteur, qu'il soit homme ou femme, et cela explique son succès, qui ne se dément pas depuis plus de 80 ans qu'il promène sa silhouette dans nos fantasmes de lecteur…
    Et enfin, il y a autre chose qui séduit en lui, et c'est une autre force qu'a réussi à lui conférer son auteur sur la durée, c'est le couple qu'il forme avec Louise. Certes, d'aucuns ont pu taxer le commissaire de machisme, dans sa façon de se comporter lorsqu'il est à la maison. Mais il faut replacer les romans dans leur contexte historique d'écriture, celui du milieu du XXe siècle, et toutes celles d'entre nous qui ont dépassé la cinquantaine se souviendront encore de leur jeunesse, où le comportement de leur père vis-à-vis de leur épouse, et des tâches ménagères, n'était pas si loin de celui de Maigret… En ce temps-là, on trouvait ça, sinon "normal", du moins habituel et peu surprenant… Et puis, surtout, il faut savoir "lire entre les lignes", et dépasser les quelques clichés qu'on a sur Mme Maigret, et le couple qu'elle forme avec son mari: il y a bien plus qu'une simple soumission de la femme à l'homme, et la relation que Louise et Jules entretiennent pourrait faire envie à plus d'une… Ne mentionnons que ces quelques phrases, qui en disent bien plus que de longs discours: "Ce fut une soirée paisible et douce, avec de longs silences entre les phrases, ce qui ne les empêchait pas de se sentir fort près l'un de l'autre." (Maigret et le clochard); "Elle ne lui disait pas chéri et il ne lui disait pas chérie. A quoi bon, puisqu'ils se sentaient en quelque sorte une même personne?" (Maigret et le fantôme)…
    Alors, Maigret, séducteur ? Sans aucun doute… Mais séducteur séduit ? Ah, ça, c'est une autre histoire… Sur laquelle j'ai bien l'intention de me pencher… Mais chut ! c'est encore un secret…

    RispondiElimina

LASCIATE QUI I VOSTRI COMMENTI, LE VOSTRE IMPRESSIONI LE PRECISAZIONI ANCHE LE CRITICHE E I VOSTRI CONTRIBUTI.