domenica 12 marzo 2017

-----------------------------------------------------------------------
MAIGRET VA-T-IL AU THEATRE ?
A propos d'une remarque d'Andrea Camilleri sur Maigret

 MAIGRET VA AL TEATRO O NO ?
A proposito di un commento di Andrea Camilleri su Maigret 
DOES MAIGRET GO TO THE THEATER?
About a comment by Andrea Camilleri on Maigret




Sur le site du Fan's Club d'Andrea Camilleri, on trouve une vidéo, dans laquelle l'écrivainparle de Simenon (http://www.vigata.org/bibliografia/raccontasimenon.shtml). Un écrivain qui raconte un autre écrivain, cela vaut le détour, parce qu'il voit les choses à travers sa verve créatrice, et si Camilleri a des propos fort pertinents, il lui arrive aussi d'en rajouter, en bon raconteur d'histoires qu'il est… Passons sur l'épisode de la cage de verre, que Camilleri a l'air de considérer comme avérée, mais on le lui pardonnera, car cette histoire est presque devenue une légende urbaine, alors que l'événement n'eut en réalité pas lieu…

L'écrivain brosse également un beau portrait de Maigret, mais il est un petit détail sur lequel nous aimerions revenir, davantage pour l'anecdote (et c'est aussi l'occasion d'avoir un sujet pour ce billet !) que pour corriger le "maestro"… Camilleri, en décrivant Maigret, évoque ses soirées au cinéma, et il ajoute que le commissaire ne va pas au théâtre, parce que pour lui, dixit l'écrivain, le théâtre serait trop "difficile" ("impegnativo" est le terme qu'il utilise).
Certes, dans les romans, les rares soirées que Maigret peut consacrer à sa femme se passent le plus souvent, soit dans l'intimité de leur appartement du boulevard Richard-Lenoir (à regarder la télévision, quand le petit écran se sera imposé chez eux…), soit dans une salle de cinéma, et, plus rarement, au restaurant, quand monsieur se décide à offrir à madame une petite sortie gastronomique…

Il est bien connu que Maigret aime le cinéma "bon enfant", et cependant, on aurait tort de croire que le commissaire n'a jamais assisté à d'autres spectacles. Nous en avons trouvé trois preuves. L'une se trouve dans Les mémoires de Maigret, lorsque celui-ci raconte comment il a retrouvé son ancien condisciple, Félix Jubert. La rencontre n'a pas eu lieu, comme on aurait pu l'imaginer, dans un bistrot, mais "à la porte du Théâtre-Français, où nous faisions tous les deux la queue". Autrement dit, le jeune Maigret allait parfois aussi au théâtre, et pas dans n'importe lequel, puisqu'il s'agit de la Comédie-Française… A quelles représentations a-t-il assisté ? Peut-être pourrait-on le voir applaudir aux grandes pièces de Molière, puisant dans la sagesse du grand comédien des thèmes lui parlant des faiblesses humaines… Maigret a aussi fréquenté l'Opéra-Comique, et il a vu, au moins une fois, Carmen, au temps où il faisait la cour à Louise (voir Les scrupules de Maigret). Et enfin, dernière preuve que le commissaire a une certaine culture, n'en déplaise à tous ceux qui veulent en faire un rustre, il a même dû voir des pièces de théâtre plus exigeantes, puisque, dans Chez les Flamands, non seulement il est capable de reconnaître les vers de la Chanson de Solveig, dans Peer Gynt d'Ibsen, mais il peut même en réciter le texte par cœur… (by Simenon Simenon)
-----------------------------------------------------------------------
MA IL MAIGRET DI ATKINSON PIACE O NON PIACE?
Tiriamo le prime somme sull'ultima versione televisiva di Maigret

SIMENON SIMENON. LE MAIGRET DE ATKINSON PLAIT-IL OU NE PLAIT-IL PAS ?
Tirons les premières conclusions sur la dernière version télévisée de Maigret
SIMENON SIMENON. IS ATKINSON’S MAIGRET PLEASING OR NOT?
Let’s draw some preliminary conclusions from the latest televised version of Maigret


Siamo andati a fare un ricognizione sulle critiche 
della stampa e su internet sulla nuova serie ITV 
con Rowan Atkinson 
nei panni del commissario Maigret. 
Due episodi l'altr'anno, altri due girati quest'anno 
e di cui la nostra Murielle Wenger ci ha fatto
qualche settimana fa' una corrispondenza 
proprio dal set di Budapest. 
Abbiamo preso esempio i media italiani 
(anche se in Italia la serie non è ancora andata in onda), inglesi e francesi.



"... L’impresa, c’è da dirlo, non riesce appieno e quello che emerge da “Maigret sets a trap” è un quadro, tutto sommato, poco soddisfacente. Non è dato sapere se la colpa sia di Rowan Atkinson (il celeberrimo Mr. Bean), scelto per interpretare il protagonista, o della sceneggiatura, che a tratti manca di mordente e di tensione, fatto sta che lo spettatore si trova davanti ad un quadro sì virtuoso ma decisamente troppo poco entusiasmante per coinvolgere..." (Anonimi Cinefili - Stefania Cava


"
... Rowan Atkinson, muet, apathique, engoncé dans des costumes en flanelle, se déplace comme un zombie dans un Paris de carte postale reconstitué à Budapest. Avec ses gros sourcils et son air impénétrable, il ressemble même à un croisement improbable de François Fillon et de Jean-Pierre Chevènement. Nous sommes donc loin de l’épaisseur de Jean Gabin..." (Le Monde -Yann Plougastel)


"...Last year, the final episode of Downton Abbey was the most-watched programme on Christmas Day. It is hard to imagine that Maigret: Dead Man will deliver the same sort of festive cheer for ITV.
This was the second outing for Rowan Atkinson’s Parisian detective, created by Georges Simenon in the Thirties and immortalised by Rupert Davies on British television in the Sixties. We first saw the comedian take on the role at Easter and reviews were unkind with headlines that predictably veered towards schoolboy French (“Zut alors! C’est terrible!” screamed one).
In truth, Maigret, and indeed Atkinson are not catastrophique (sorry!) but the production remains a curiously cold affair and, in the time it took the inspector to solve last night’s mystery, you could have jumped on the Eurostar and been pampering yourself in the Hotel Georges V..." (The Telegraph - Ben Lawrence)
-----------------------------------------------------------------------
LE GUIDE TOURISTIQUE DE MAIGRET
Chaque semaine, retrouvez une ville traversée par Maigret au cours de ses enquêtes

LA GUIDA TURISTICA DI MAIGRET
Ogni settimana, ritrovate una città attraversata da Maigret nel corso delle sue inchieste
MAIGRET'S TOURISTIC GUIDE
Every week you'll find a town crossed by Maigret in the course of his investigations


Ouistreham
Si vous cherchez une idée pour un séjour sur la côte normande, pourquoi ne pas essayer un port sur la Manche ? Nous vous proposons Ouistreham, à visiter, pour l'ambiance, en octobre, quand le port est noyé dans le brouillard, et surtout la nuit quand hurle la corne de brume…
Au port, on peut voir le canal qui relie la rade à la ville de Caen, et un pont tournant, à l'angle duquel se trouve la Buvette de la Marine, et au-delà de l'écluse, un phare et une maison à un étage entourée d'un jardin fleuri, où l'on entre par une petite grille verte. Pour se loger, on recommande l'Hôtel de L'Univers, surtout fréquenté par les baigneurs en été, et qui se trouve derrière la buvette. Celle-ci est faite de planches, sa porte est vitrée, on y trouve un gros poêle, et les marins viennent y boire le café arrosé d'eau-de-vie, y jouer aux cartes ou aux dominos.
On vous recommande la petite balade le long de la plage, jusqu'à une ancienne chapelle, Notre-Dame-des-Dunes, une petite construction en ruine, à laquelle il manque un pan de mur. Un sol de terre battue, et une petite niche fermée par un grillage, avec un autel à la Vierge. Ou alors, de l'autre côté, on peut longer la route de Riva Bella, bordée de peupliers, et passer devant les villas bourgeoises, comme celle du maire, une grosse villa normande, aux pelouses entourées de barrières blanches et semées d'animaux de porcelaine.

(Les détails sont extraits de Le port des brumes)

-----------------------------------------------------------------------

Nessun commento: