sabato 8 settembre 2018

SIMENON SIMENON. BATEAU OU BISTROT ?

Revenons une fois de plus sur le sujet de la naissance légendaire de Maigret… 

SIMENON SIMENON. BATTELLO O BISTROT? 
Torniamo ancora una volta sul tema della nascita leggendaria di Maigret... 
SIMENON SIMENON. BOAT OR BAR? 
Let's evoke once again the subject of Maigret's legendary birth… 

Le 3 septembre 1966 avait lieu l'inauguration de la statue de Maigret à Delfzijl. Pourquoi le choix de cette date, et pourquoi ce port hollandais ? On le sait, tout cela est lié à la légendaire naissance du commissaire à la pipe, telle que son créateur l'a ressassée. Nous en avons déjà parlé souvent sur ce blog, et nous nous sommes aussi référés souvent aux recherches menées par les simenoniens, qui tentent encore et toujours de situer et l'endroit et la date de cette naissance. On sait aussi que cette naissance n'a pas été une génération spontanée, mais que Maigret s'est créé petit à petit, au fil des divers essais de personnages policiers que Simenon a utilisés dans ses écrits populaires.  
Partant de là, quel est le véritable intérêt de situer un lieu et un moment exact pour cette naissance ? Surtout que, même si on admet que Maigret est vraiment "né" à Delfzijl, rien ne prouve que ce soit dans Pietr le Letton, puisque pour certains chercheurs, ce roman aurait été écrit plutôt à Morsang, et ce serait l'un des "proto-Maigret" qui aurait été rédigé dans le port hollandais… Allons plus loin: sans l'initiative de l'éditeur Bruna (voir ce billet que nous avions écrit il y a deux ans: http://www.simenon-simenon.com/2016/09/simenon-simenon-la-statue-de-maigret-5o.html), est-ce que Simenon aurait vraiment tenu à ce que cette naissance ait lieu à Delfzijl ?  
Notons-le aussi, la légende de Delfzijl n'est pas la première version qu'a donnée Simenon. Dans l'interview qu'il accorde en 1932 au journal Paris-Soir, avant la projection du film La nuit du carrefour, le romancier raconte que Maigret est né… en Norvège. C'est en effet là que, dit Simenon, il est "allé chercher la tranquillité à bord de [son] bateau", "et là, tout en cassant la glace, [il mettait] Maigret au monde, avec joie, avec amour". Comme l'ont déjà souligné les chercheurs Menguy et Deligny, Simenon était bien allé en Norvège, mais pas avec son bateau, et il est peu probable qu'il ait écrit un roman lors de ce voyage qui l'amena aux confins de la Laponie, et dont il rapporta plusieurs reportages. Et comme l'Ostrogoth, pendant le voyage en Norvège, passa l'hiver à Stavoren, autre port hollandais, certains chercheurs en ont déduit que c'est là que Pietr le Letton aurait été rédigé…  
Dans le billet que nous avions consacré à Stavoren (http://www.simenon-simenon.com/2016/12/simenon-simenon-un-hiver-stavoren.html), nous nous étions déjà demandé de quand datait la version de la naissance à Delfzijl. Depuis lors, nous n'avons pas de réponse plus précise à donner, ne serait-ce que de rappeler, toujours à la suite de Menguy et Deligny, le texte écrit par Simenon en 1937 pour le journal Confessions, à propos de la retraite du commissaire Guillaume. Racontant la naissance de son personnage, le romancier dit "Au fait, il n'est même pas né en France, mais en Hollande, en 1929 ou en 1930, alors que mon bateau, fatigué par un été dans les mers du Nord, avait quitté son élément naturel et se dressait sur un chantier, livré aux mains des calfats. […] Comme il me fallait travailler coûte que coûte, […] je dénichai, au fond du port, une goélette coulée depuis des années et dans laquelle il n'y avait, par miracle, qu'une dizaine de centimètres d'eau. C'est là que Maigret est né". Notons que Simenon ne mentionne pas de lieu précis dans son texte. On pourrait d'ailleurs ajouter, en guise de pièce à verser au dossier, que dans les reportages que nous avons mentionnés ci-dessus, et en particulier dans la série Escales nordiques publiée en mars 1931 (donc après la parution des premiers Maigret…) dans Le Petit Journal, Simenon y parle aussi bien de Stavoren que de Delfzijl, et il mentionne le fait qu'il y a écrit des romans, mais il ne donne aucune précision à leur sujet…  
Il nous reste encore à évoquer un détail. On a dit que l'Ostrogoth avait été le berceau de Maigret. On peut admettre que c'est vrai, quel que soit l'endroit où ce "berceau" ait été amarré au moment de la naissance du commissaire. Encore faudrait-il ajouter que, de l'aveu du romancier lui-même, le moment de la "procréation", si l'on ose dire, de Maigret n'a pas eu lieu sur le bateau même. Dans son fameux texte de 1966, La naissance de Maigretqui consacre définitivement la légende, Simenon écrit ceci: " Cette barge, où j'installai une grande caisse pour ma machine à écrire, une caisse un peu moins importante pour mon derrière, deux caisses de format plus réduit encore pour mes pieds, allait devenir le vrai berceau de Maigret. Pas tout de suite, cependant. […] Je me revois, par un matin ensoleillé, dans un café qui s'appelait, je crois, Le Pavillon". Et le romancier d'évoquer ensuite cette silhouette massive du personnage qui lui apparaît après l'absorption de petits verres de genièvre. On ne s'étonnera donc pas, après cela, que le commissaire, né dans des vapeurs alcoolisées, soit un adepte des petits bistrots parisiens…  
D'aucuns trouveront peut-être que nous insistons bien souvent sur ce sujet de la naissance du commissaire… Mais tout cela n'est-il pas bien passionnant ?... 

Murielle Wenger 

Nessun commento: