venerdì 14 settembre 2018

SIMENON SIMENON. LE COSTUME DU COMMISSAIRE

 Ce que les vêtements de Maigret nous racontent sur le personnage 

SIMENON SIMENON. L'ABITO DEL COMMISSARIO 
Cosa ci raccontano i vestiti di Maigret sul personaggio 
SIMENON SIMENON. THE CHIEF INSPECTOR'S SUIT 
What Maigret's clothes tell us about the character

Maurizio, dans un post récent (http://www.simenon-simenon.com/2018/09/simenon-simenon-trovate-le-differenze.html) s'est amusé à faire une comparaison entre deux acteurs qui ont interprété Maigret (d'une part Jean Gabin et de l'autre Rowan Atkinson), en se focalisant sur leur aspect physique, et en particulier sur leur habillement. A propos du costume porté par Atkinson, Maurizio en soulignait l'aspect "cousu sur mesure" et il estimait qu'il était plutôt de coupe britannique. Ceci pour l'opposer à l'aspect plus "débraillé" du vêtement de Gabin, qui, du moins sur la photo (et je soupçonne Maurizio de l'avoir choisie à dessein…), était en bras de chemise, la cravate relâchée et la ceinture détachée…c'est tout juste si l'image ne montrait pas Maigret alias Gabin avec les bretelles pendant sur les reins ! 
On peut se poser la question avec Maurizio: où est la vérité du personnage, dans ces deux aspects vestimentaires ? L'un correspond-il davantage que l'autre au personnage imaginé par Simenon ? Comment Maigret apparaît-il dans les romans, du point de vue de son habillement ?  
On sait que le romancier a dessiné la silhouette de son commissaire à grands traits, en donnant quelques détails, suffisamment caractéristiques pour être évocateurs, mais assez vagues pour permettre à chaque lecteur de se représenter à l'envi le héros. En ce qui concerne la façon de se vêtir de MaigretSimenon s'est cantonné à quelques éléments, qui reviennent régulièrement tout au long de la saga, et qui pour la plupart ont été posés dès le départ et n'ont subi que peu d'évolution.  
Si l'on prend les premières pages de Pietr le Letton, on y trouve les éléments suivants: le commissaire porte un faux col, un veston, une cravate ("qu'il n'était jamais parvenu à nouer correctement"), "un lourd pardessus noir" et un chapeau melon. C'est l'essentiel, qui ne variera quasiment plus. On apprendra par la suite quelques détails supplémentaires: Maigret porte un gilet sur une chemise (blanche, nous dit-on dans Monsieur Gallet, décédé), et il peut arriver qu'il se passe de ce gilet, en particulier lorsque les journées sont chaudesau bureau on le voit souvent en bras de chemise, ce qui laisse apparaître des bretelles. Il est aussi précisé que la teinte de son costume est plutôt sombre (noir, mais peut-être aussi bleu ou gris). Pour imaginer à quoi peut ressembler la tenue du commissaire, il faut se le représenter dans l'habillement habituel d'un homme de la génération à laquelle son créateur l'a inventé, soit dans les années 1930, et il faut penser qu'il est vêtu comme un fonctionnaire de police, sobrement, et qu'il ne porte pas de tenues excentriques telles qu'on aurait pu en voir aux stars de cinéma de l'époque (les années folles n'étaient pas si loin…) ! 
Et tout ceci nous mène à répondre à la question que nous posions au début de ce billet: on trouve, dans les romans, des descriptions de Maigret en veston et gilet, et ce costume, pour sobre qu'il soit, est cependant fait "sur mesure", puisque le commissaire se fait habiller par son "petit tailleur juif de la rue de Turenne", comme il l'explique dans Les mémoires de Maigret. Certes, le commissaire se "soucie assez peu de l'élégance" (ibid.), mais ses vêtements sont cependant "de bonne coupe" (Pietr le Letton). Et dans ce sens-là, une image de Maigret habillé en costume trois-pièces, comme l'était Rowan Atkinson sur la photo proposée par Maurizio, est tout autant correcte que celle de Gabin en bras de chemise exhibant ses bretelles, comme on voit Maigret le faire plus d'une fois dans les romans, lorsqu'il a trop chaud, ou qu'il se met à son aise pour travailler au bureau. Gabin a tenté de camper un Maigret plus "plébéien", et Delannoy, le réalisateur de Maigret tend un piège, a raconté que l'acteur avait pris son rôle tellement au sérieux qu'il avait poussé le détail jusqu'à renoncer à son tailleur habituel, pour s'habiller à la "Belle Jardinière", un magasin parisien très connu de confection en série.  
Si le pardessus de Maigret reste son accessoire vestimentaire principal et caractéristique, ce qu'il porte en dessous est peut-être moins fixé dans l'imaginaire du lecteur. Ce qui n'empêche que les acteurs qui l'ont interprété s'en sont tenus à la version du complet-veston, avec ou sans gilet. Parce que ce costume fait partie de la panoplie du commissaire tel qu'il est ancré dans le monde d'une certaine époque, et qu'on ne peut impunément l'en priver, sous peine de perdre une partie de ce qui fait le charme du personnage… 

Murielle Wenger 


Nessun commento: