giovedì 2 novembre 2017

SIMENON SIMENON. LE FONDS SIMENON A 4O ANS !

Laurent Demoulin nous présente le Centre d’Études Georges Simenon et le Fonds Simenon de l’Université de Liège 

SIMENON SIMENON. IL "FONDS SIMENON" HA 40 ANNI ! 
Laurent Demoulin ci presenta il "Centre d’Études Georges Simenon" e il "Fonds Simenon de l’Université de Liège" 
SIMENON SIMENON. THE "FONDS SIMENON" IS 40 YEARS OLD! 
Laurent Demoulin presents the "Centre d’Études Georges Simenon" and the "Fonds Simenon de l’Université de Liège" 

Le Fonds Simenon de l’Université de Liège fête, en ce mois de novembre 2017, son quarantième anniversaire. Mais les belles histoires connaissent toujours plusieurs commencements. 
Peut-être les prémisses du Fonds remontent-elles plus loin qu’en 1977? Peut-être en 1903 quand, le jeudi 12 ou le vendredi 13 février, on ne sait, naquit, rue Léopold, à Liège, un petit garçon prénommé Georges  
C’est en tout cas en 1973 que Georges Simenon fête ses septante ans et déclare à la presse qu’il abandonne définitivement le roman. C’est également l’année où, à l’Université de Liège, il est proclamé docteur honoris causa et où le professeur Maurice Piron et son assistant Jacques Dubois adaptent leurs cours à son œuvre, 120 heures étant alors consacrées à sa carrière, à la diffusion de ses livres, à l’explication de quelques-uns de ses romans et au personnage de Maigret. Il s’ensuit entre le professeur et l’écrivain une amitié telle que vont arriver plusieurs événements importants. D’abord, le 25 février 1976, une fondation autonome est créée par décision du Conseil dAdministration de l’Université de Liège: ainsi naît le Centre d’Études Georges Simenon qui a la charge de conserver et de gérer les documents de la donation que s’apprête à faire Georges Simenon, ainsi que ses accroissements, et de les tenir à la disposition des étudiants et chercheurs. Le Centre s’engage en outre à organiser des colloques à propos de l’œuvre de Simenon et à éditer une revue à son sujet: ce sera Traces qui compte aujourd’hui 21 numéros. 
Ensuite, le 8 juin 1976, Simenon confie l’ensemble de ses archives à l’université de sa ville natale. Telle est l’histoire du Fonds Simenon, inauguré le 3 novembre 1977, il y a quarante ans, dans les bâtiments de l’Université de Liège situés au centre ville, et installé depuis novembre 1981, dans une salle du Château de Colonster, au cœur du verdoyant Campus universitaire du Sart Tilman. Si Maurice Piron, Jacques Dubois, Paul Delbouille et d’autres ont veillé sur le Fonds Simenon, il est aujourd’hui présidé par Danielle Bajomée, tandis que Benoît Denis en est le Directeur. Jean-Louis Dumortier est le rédacteur en chef de la revue Traces et j’assure la charge de conservateur du Fonds. 
Chercheurs et étudiants trouveront au Fonds Simenon un véritable trésor. Simenon a en effet conservé durant toute sa vie une quantité impressionnante de documents, matériaux inestimables pour les chercheurs. L’une des deux salles que le château met à la disposition du Fonds s’apparente à un petit musée. Les chercheurs et les étudiants peuvent y voir le bureau de l’écrivain, sur lequel trône le «Tiki», statuette de singe en ébène dont il aimait à caresser le crâne, sa table de travail avec sa machine à écrire et deux meubles en acajou avec vitrines. Aux murs sont accrochés des portraits signés Cocteau, Vlaminck et Buffet, des photographies et des reproductions de portraits réalisés par Tigy, sa première épouse.  
Une seconde salle est vouée à l’étude et renferme les archives proprement dites. On peut y consulter l’œuvre complète, les éditions originales comme les rééditions, dans de nombreuses langues, les articles journalistiques, les contes galants et les reportages. À quoi s’ajoutent des manuscrits dont 61 originaux et les fameuses enveloppes jaunes sur lesquelles Simenon notait diverses indications avant de se lancer dans la rédaction d’un roman. Les archives comprennent aussi la correspondance qu’il a échangée avec ses éditeurs, ses lecteurs et quelques amis célèbres comme Gide, Cocteau, Fellini, Renoir, Pagnol ou Henri Miller. L’ensemble de la littérature critique et scientifique consacrée à Simenon est également à la disposition des chercheurs. En outre, le Fonds possède treize albums de photographies de Simenon et de sa famille et 2800 photos prises par le romancier lui-même à travers le monde, les cassettes originales des Dictées et une collection de films ou de téléfilms tirés de son œuvre. Une mine d’or pour tous ceux qui s’intéressent à l’auteur de Pedigree. 

Laurent Demoulin 

Belga e di lingua francese come Simenon, Laurent Demoulin è un protagonista della vita letteraria in Belgio e non solo. Cinquantenne, gestisce il "Fonds Simenon" presso l’Università di Liegi, è uno scrittore poeta e è stato curatore del numero speciale dedicato a Simenon dei Cahiers de L’Herne; autore di numerosi saggi, tra cui ricordiamo "Le névrosé dépressif de Maigret tend un piège""Maigret et le clochard, un polar existentiel et poétique adapté à la télévision""Quartier nègre: nouveau monde et nouveau code", per quello che riguarda l’interesse di noi appassionati simenoniani. Gli sono stati attribuiti il "Prix Emile Polak" nel 2000 e il "Prix Marcel Thiry" nel 2009.
  
Belge et de langue française comme Simenon, Laurent Demoulin est un protagoniste de la vie littéraire en Belgique et ailleurs. La cinquantaine, conservateur du Fonds Simenon de l'Université de Liège, il est poète et romancier, et il a dirigé le numéro spécial dédié à Simenon des Cahiers de l'Herne; il est l'auteur de nombreux essais, parmi lesquels nous mentionnerons "Le névrosé dépressif de Maigret tend un piège", "Maigret et le clochard, un polar existentiel et poétique adapté à la télévision", "Quartier nègre: nouveau monde et nouveau code", pour ce qui peut intéresser nos passionnés simenoniens. Il a reçu le Prix Emile Polak" en 2000 et le "Prix Marcel Thiry" en 2009.  
  
Belgian and French speaking like Simenon, Laurent Demoulin is a protagonist in the literary life in Belgium and elsewhere. In his fifties, curator of the "Fonds Simenon" in the University of Liege, he is a novelist and poet, and he directed the special issue dedicated to Simenon for the Cahiers de l'Herne; he is the author of numerous essays, among which we can cite "Le névrosé dépressif de Maigret tend un piège", "Maigret et le clochard, un polar existentiel et poétique adapté à la télévision", "Quartier nègre: nouveau monde et nouveau code"for what concerns the interest of our Simenon enthusiasts. He was awarded the Prix Emile Polak" in 2000 and the "Prix Marcel Thiry" in 2009. 

Nessun commento: