sabato 28 aprile 2018

SIMENON SIMENON. L'AGE DU COMMISSAIRE

Un petit jeu pour déterminer l'année de naissance de Maigret 

SIMENON SIMENON. L'ETÀ DEL COMMISSARIO 
Un piccolo gioco per determinare l'anno di nascita di Maigret 
SIMENON SIMENON. THE CHIEF INSPECTOR'S AGE 
A little game to determine Maigret's year of birth 
Le 27 avril 1941 paraissait le premier numéro du journal Les Ondes, un hebdomadaire dont le but était de donner le programme des émissions radiophoniques, avec diverses autres rubriques, par exemple des informations sur les coulisses des théâtres, des conseils sur l'alimentation, des textes de chansons pour enfants. Bref, ce qui constitue le tout-venant d'un magazine tel qu'on en connaît encore aujourd'hui… Pour étrenner ce numéro, on avait demandé à un romancier d'y faire paraître en feuilleton le texte de son dernier roman inédit. Et, comme vous vous en doutez, on avait fait appel à Simenon… 
Celui-ci avait achevé, en janvier, son deuxième roman avec le commissaire, après l'intermède des nouvelles, La maison du juge. C'est donc sans difficultés qu'il donna ce texte au journal, surtout qu'il avait, en ces temps de guerre, bien des besoins financiers… Pour aguicher les lecteurs, l'hebdomadaire proposa un concours, qui était libellé ainsi: "Vous avez lu également d'autres romans de Georges Simenon. Vous avez suivi, dans leurs moindres détails, les enquêtes passionnantes de son héros policier, l'inspecteur Maigret, devenu depuis peu commissaire [sic!]. Et souvent, sans vouloir y penser, malgré vous, vous avez campé, dans votre imagination, un personnage dont vous connaissez, non seulement la silhouette mais aussi le caractère. Vous vous êtes fait de ce Maigret une idée précise. Vous lui avez donné un âge." La question à laquelle les lecteurs devaient répondre était: "Quel âge donnez-vous, au 1er juin 1941, au commissaire Maigret ?" Les lecteurs devaient préciser le nombre exact de mois et d'années, et l'âge qui serait proposé par la majorité des lecteurs serait considéré comme la réponse exacte. Le premier prix était pourvu de 10000 francs. Le succès du concours dépassa les espérances du journal, qui reçut 27315 réponses, et l'âge donné au commissaire par la majorité des lecteurs était 52 ans et 3 mois.  
Pour le plaisir, nous pouvons essayer de nous mettre dans la peau des lecteurs de 1941 et déterminer à notre tour un âge pour notre commissaire. Il faut nous remettre dans la situation de l'époque. Qu'est-ce que les lecteurs avaient alors à disposition pour fixer un âge à Maigret ? En réalité, beaucoup moins que nous aujourd'hui ! En 1941, au moment où Les Ondes proposait ce concours, n'étaient sortis en librairie que les dix-neuf romans parus chez Fayard; à côté de ça, certains des lecteurs avaient pu lire les nouvelles publiées dans Paris-Soir-Dimanche en 1936-1937, et dans Police-Film/Police-Roman en 1938-1939, ainsi qu'une partie de Les caves du Majestic, publiée en feuilleton dans le journal Marianne en 1940, et l'entier de Cécile est morte en feuilleton dans Paris-Soir au début 1941. Admettons, pour faire bonne mesure, que parmi les lecteurs de Les Ondesil y ait eu de véritables passionnés de Maigret, qui n'auraient laissé passer aucune parution ayant trait à leur héros, et ceux-ci auraient aussi eu connaissance des deux nouvelles L'homme dans la rue et Vente à la bougie, publiées en pré-originales dans le journal Sept Jours, respectivement en décembre 1940 et avril 1941. Quelles informations les lecteurs auraient-ils donc pu glaner dans tous ces textes ?  
Pour jouer le jeu, et estimer l'âge de Maigret au 1er juin 1941, il faut bien entendu admettre que le commissaire, au moment où les lecteurs lisent son enquête dans Les Ondes, est en contemporanéité avec ceux-ci, et que la trame de La maison du juge se passe au même moment, ou, du moins, que l'enquête vient d'avoir lieu, puisque le texte indique que Maigret commence celle-ci le 13 janvier. Malheureusement, dans La maison du juge, on ne trouve aucune indication sur l'âge du commissaireLe lecteur devra donc se tourner vers les autres romans (les nouvelles ne sont d'aucune aide, puisqu'on y apprend seulement, dans L'Etoile du Nord, que Maigret, qui est à deux jours de la retraite, a passé 30 ans au Quai des Orfèvres). Dans quels romans peut-on pêcher quelques renseignements ? En réalité, les indications données par Simenon sont bien minces: dans les romans parus jusque-là, l'âge du commissaire n'est précisé que dans Pietr le Letton, Monsieur Gallet, décédé, et La tête d'un homme (45 ans dans les trois) et L'affaire Saint-Fiacre (42 ans). L'action de Monsieur Gallet, décédé est explicitement fixée en 1930, ce qui permet de calculer que Maigret serait né en 1885. Dans ce cas, en 1941, il aurait 56 ans…  
Essayons une autre piste. Prenons La tête d'un homme, où il est dit que Maigret, âgé de 45 ans, a 20 ans d'expérience dans la police. Ce qui fait qu'il serait entré au Quai des Orfèvres à 25 ans. Dans Les caves du Majesticil est dit que Maigret a 25 ans d'expérience dans la police; cela signifierait donc que dans ce roman, il a 50 ans. Le feuilleton des Caves du Majestic ayant paru en 1940, Maigret serait né en 1890. Une information que nous pouvons corroborer avec celle de L'affaire Saint-Fiacre, roman paru en 1932, et dans lequel Maigret a 42 ans. Dans ce cas, dans La maison du juge, Maigret aurait donc 51 ans. A moins de triturer encore davantage les chiffres, on ne peut guère aller plus loin dans le jeu, mais on notera que cet âge de 52 ans, donné par une majorité des lecteurs de Les Ondes, n'est pas trop éloigné de nos propres calculs…  


Murielle Wenger 

Nessun commento: