martedì 19 giugno 2018

SIMENON SIMENON. MAIGRET A LA CAMPAGNE /1

Première partie: quand le commissaire n'a qu'un court aperçu du paysage rural 

SIMENON SIMENON. MAIGRET IN CAMPAGNA /1 
Prima parte: quando il commissario ha solo una breve panoramica del paesaggio rurale 
SIMENON SIMENON. MAIGRET IN THE COUNTRYSIDE /1 
First part: when the Chief Inspector has only a short overview of the rural landscape 


La cause est entendue: Maigret est l'homme de Paris, le piéton infatigable des rues mouillées de pluie, des trottoirs grésillants de soleil, l'arpenteur des nuits de Pigalle ou des quais de la Seine.  
Il arrive cependant à notre commissaire de fouler les chemins de ses souvenirs d'enfant à la campagne. Guère souvent, il est vrai, mais quelques enquêtes narrées par son créateur le font retrouver des odeurs et des sensations enfouies dans sa mémoire. On sait que dans les premiers romans Maigret, ceux écrits pour Fayard, le commissaire enquête plus d'une fois hors de Paris, mais il s'agit plutôt de villes ou de ports, et rarement de campagne.  
Le paysage rural n'a pas toujours la même importance dans les romans. Et on pourrait, un peu arbitrairement il est vrai (mais c'est pour les besoins de la cause…), répartir les romans où on parle de campagne en trois groupes: ceux qui se passent hors ville, mais où on trouve seulement quelques traits descriptifs qui devraient évoquer la campagne, nous donnant la sensation d'une "campagne qui n'en est pas vraiment une"; ceux dont toute l'action est située à la campagne, dont le décor prend alors une plus grande importance; enfin, les romans où la campagne devient, pour Maigret, un symbole de sa future retraite. Nous allons donc vous proposer trois billets sur ce thème, en fonction de ces trois aspects de la campagne dans la saga. 
Peut-on dire que dans Le charretier de la Providence, le décor soit rural ? Certes, il s'agit d'endroits hors des villes, puisque nous sommes le long du canal latéral à la Marne. Mais dans sa manière de décrire les lieux, Simenon se concentre sur ce qui borde ce canal, les écluses et les chemins de halage. On a l'impression d'un décor restreint à ces quelques éléments, et, à part "un champ, par-ci par-là, avec des hommes courbés sur la terre sombre", que Maigret découvre lors de son premier périple à vélo, on ne sent pas vraiment une atmosphère campagnarde dans cet horizon. Le seul endroit qui évoque véritablement la campagne est le Café de la Marine à l'écluse de Dizy: lorsque le commissaire y revient, il a "pour la première fois, […] une impression de vraie campagne en entendant les poules piailler dans la cour." Un peu plus tard, lorsque Maigret va inspecter, à la recherche d'indices, l'écurie du café, l'impression de campagne devient un peu plus sensible, car l'auteur met en scène quelques animaux, tels une oie et un chien, ainsi que quelques éléments du décor: "un énorme tas de fumier, puis une haie trouée par endroits, et, au-delà, des champs où il ne poussait encore rien". Peut-être est-ce à cause de ce décor en noir et blanc, pluvieux et morne d'un début d'avril, que le lecteur ne retient pas de ce roman une sensation véritable de campagne…  
Pas davantage d'impressions rurales dans Monsieur Gallet, décédé, car le lotissement de Saint-Fargeau, découpé dans une "vaste forêt qui avait dû faire partie d'un domaine seigneurial", évoque plutôt les constructions des banlieues. C'est à peine mieux à Sancerreà son arrivée, Maigret y voit des "poules et des oies travers[er] la grand-route"mais pour le reste, l'essentiel de l'action se concentre à l'hôtel et au château de Saint-Hilaire. Il y a bien quelques insectes bourdonnants et quelques oiseaux chantant dans les frondaisons du "chemin des orties", mais, même avec le "caquet lointain de poules sur la route", ainsi que la petite fille sur la colline en train de garder des chèvres, l'impression générale qu'on retiendra du texte fera-t-elle vraiment penser à un "roman à la campagne" ?…  
Un crime en Hollande n'est pas vraiment non plus un "roman rural", mais évoque plutôt les paysages maritimes et fluviaux, les canaux; cependant, par une sorte de contraste sans doute voulu par l'auteur, le roman s'ouvre sur un décor qui fait penser à la campagne, lorsque Maigret se rend à la ferme des Liewens, et que sur son chemin, il longe, après le chantier naval, "des barrières blanches autour des champs parsemés de vaches magnifiques".  
Si Le fou de Bergerac se passe pour l'essentiel dans la ville du même nom, le premier événement dramatique du récit, l'attentat contre Maigret, se déroule sur fond de campagne: le commissaire, blessé, erre sur la route à la recherche de secours, et il marche dans la direction d'une ferme; il a entendu une vache meugler, il traverse un champ labouré, "frôle un tracteur abandonné". 
Dans ces quatre exemples, on peut donc parler d'une "campagne qui n'en est pas vraiment une", ou du moins, on peut dire que les quelques éléments du décor qui se réfèrent à la campagne servent surtout d'introduction dans l'intrigue, mais perdent de leur importance au fur et à mesure que celle-ci se déroule. 
Dans un prochain billet, nous évoquerons les romans qui se déroulent à la campagne, et où le décor de celle-ci a davantage d'importance dans l'économie du texte.

Murielle Wenger 

Nessun commento: