domenica 12 febbraio 2017

-----------------------------------------------------------------------  
PYJAMA OU CHEMISE DE NUIT ?
Quel vêtement porte le commissaire quand il dort ?

SIMENON SIMENON. PIGIAMA O CAMICIA DA NOTTE ?
Quale vestito indossa il commissario durante il sonno ?
SIMENON SIMENON, PAJAMAS OR NIGHTSHIRT?
What clothing does the chief inspector wear when sleeping?

Selon la légende, quand le personnage de Maigret est apparu pour la première fois à Simenon, c'était sous la forme d'une massive silhouette, vêtue d'un imperméable et d'un chapeau melon. Ce n'est donc pas Maigret qui a choisi ses vêtements, mais son créateur… quoique ceux-ci, ainsi que le costume trois-pièces (veston et gilet) dont il l'affuble par la suite, correspondent évidemment à l'habillement ordinaire d'un homme dans les années de rédaction des romans, et le commissaire s'en est sans doute facilement accommodé…
Mais il est un autre point plus délicat, sur le plan de la mode, à propos duquel le romancier et son héros ont eu maille à partir… Dans ses Mémoires, Maigret raconte que Simenon a prévu, dans ses romans, de le montrer dans son lit, boulevard Richard-Lenoir, ce à quoi le commissaire rétorque: "Je porte des chemises de nuit - dis-je avec ironie – Je sais. Cela vous complète. Même si vous vous étiez adapté aux pyjamas, je vous aurais mis en chemise de nuit."
Ainsi, la première fois que l'on voit Maigret en chemise de nuit, c'est dans Maigret, et on apprend que celle-ci a un "col à petites broderies rouges"; dans Maigret et son mort, il est précisé que ces broderies sont faites de petites croix; peut-être que Mme Maigret le trouve attendrissant, lorsqu'elle le voit, dans La première enquête de Maigret, qui " avait soudain l'air dans sa chemise de nuit au col orné de broderies rouges, d'un grand enfant…"; mais Maigret lui-même ne se sent pas si à l'aise que cela, puisque, dans L'inspecteur Cadavre, il se trouve gêné d'être en chemise de nuit lors de la visite nocturne de Geneviève Naud dans sa chambre; et, dans le Train Bleu, il se sent "indécent dans sa chemise de nuit" face à M. Pyke (Mon ami Maigret)…
Ce qui pourrait expliquer pourquoi, finalement, malgré Simenon qui le voulait en chemise de nuit, Maigret a préféré porter un pyjama, et qu'on le voit plus souvent dans ce vêtement dans les romans. Et sans doute s'est-il senti moins embarrassé d'être plutôt en pyjama, lorsque Emma, la fille de l'aubergiste dans Le charretier de la Providence, est venue " se jeter sur lui avec une nervosité inattendue, se blottir littéralement dans ses bras" après la découverte du corps de Willy, et que Maigret s'est retrouvé avec son pyjama "tout fripé…". (by Simenon Simenon)
---------------------------------------------------------------------- 
MAIGRET E LA FREQUENTAZIONE DEI CANALI
Un ambiente che ricorre diverse volte come scenario delle sue inchieste

MAIGRET ET LA FREQUENTATION DES CANAUX
Une ambiance qui apparaît à plusieurs reprises comme scénario de ses enquêtes
MAIGRET’S FREQUENTING OF CANALS

An ambience that appears several times as a scenario for his investigations

Le charrettier de La Providence (1931), La guinguette à deux sous (1931), L'écluse n° 1 (1932), Chez les Flamands (1932), Maigret et le corps sans tête (1955). Questi sono alcuni titoli delle inchieste del commissario che si svolgono nei dintorni dei canali o che con questi luoghi con l'ambiente e con la vita che li circonda hanno più o meno a che fare. Si tratta di luoghi che Simenon conosce bene, per averli solcati a lungo prima sulla sua Ginette e poi sull'Ostrogoth e dove ha frequentato locande, piccole osterie, ha conosciuto i guardiani delle chiuse e si capisce quindi, come soprattutto nei primi Maigret, abbia utilizzato questa atmosfera brumosa, umida, dove a volte i colori spariscono e tutto diventa grigio. 
Gli uomini e le donne si trasformano in sagome che si muovono in modo irreale e così le atmosfere in cui indaga Maigret sono cariche di ombre che proiettano su tutta la storia una ulteriore alone di mistero. 
E non solo Simenon aveva avuto esperienza con i canali, ma anche Maigret, ci viene raccontato, quando dovrà scegliere una casa di campagna per le sue vacanze, e poi per la sua pensione, finisce a Meung-sur-Loire, proprio lungo un corso d'acqua. 
Insomma quello dei canali è un elemento ricorrente, anche perché nei primi anni '30 costituivano una via di trasporto insostituibile per le merci che dal sud della Francia raggiungevano il nord Europa.
Un ambiente animato da figure semplici, abituate ad una vita frugale, su e giù con le chiatte su cui vivevano e su cui si consumavano esistenze, passioni, tragedie e delitti.(by Simenon Simenon)  
-----------------------------------------------------------------------

LE GUIDE TOURISTIQUE DE MAIGRET
Chaque semaine, retrouvez une ville traversée par Maigret au cours de ses enquêtes

GUIDA TURISTICA DI MAIGRET
Ogni settimana, ritrovate una città attraversata da Maigret nel corso delle sue inchieste
MAIGRET'S TOURISTIC GUIDE
Every week you'll find a town crossed by Maigret in the course of his investigations


Liège
On ne manquera pas de savourer un petit matin rempli du bruit de la sonnerie aigre des tramways jaune et rouge, et des cris des marchands de légumes et de charbon. Pour le pittoresque, on peut visiter la rue du Pot-au-Noir, derrière l'église Saint-Pholien, où court un ruisseau en son milieu, et où, dans une impasse, il y a un atelier de menuiserie. Pour avoir une idée de l'animation de la ville, rendez-vous dans le Carré, où se trouvent les magasins de luxe, les grandes brasseries, les cinémas et les dancings. Une bonne adresse: le Café de la Bourse, derrière le Théâtre Royal, un petit café tranquille fréquenté par des habitués, et surtout par des joueurs de cartes.
En soirée, on peut se rendre au cabaret du Gai-Moulin, rue du Pot-d'Or. Les banquettes sont en velours grenat, des miroirs couvrent les murs, et les tables sont de marbre blafard. La journée, on peut s'asseoir à la terrasse du Pélican, le café le plus luxueux de la ville, rue du Pont-d'Avroy. Dans la même rue, on pourra loger à l'Hôtel Moderne, et pour manger, on vous recommande, derrière le Théâtre Royal, La Bécasse, où on peut déguster des rognons à la liégeoise.
(Les détails sont extraits de Le pendu de Saint-Pholien et La danseuse du Gai-Moulin)
------------------------------------------------------------------------

Nessun commento: