sabato 4 febbraio 2017

SIMENON SIMENON. SIMENON EST LU PAR L'ARMEE AMERICAINE

Deux romans de Simenon distribués aux soldats pendant la deuxième guerre mondiale

SIMENON SIMENON. SIMENON È LETTO DA L'ESERCITO AMERICANO
Due romanzi di Simenon distribuiti ai soldati durante la seconda guerra mondiale
SIMENON SIMENON. SIMENON IS READ BY THE US ARMY

Two Simenon novels distributed to soldiers during World War II

La parution de 19 romans de Simenon dans le supplément dominical du Philadelphia Inquirer avait déjà été une belle publicité pour les ventes de celui-ci aux Etats-Unis. Un autre coup de pouce va lui être donné par l’armée américaine. En effet, dans le cadre du ministère de l’armée, existait un service au nom de «Special Services Division A.S.F. for the Army», instauré le 22 juillet 1940, dans le but de divertir les soldats américains par des représentations de shows de variété mais aussi par de la lecture et ceci en collaboration avec le «Bureau of Naval Personnel for the Navy». Les livres proposés par ces organisations étaient uniquement destinés aux soldats et publiés par les «Editions for the Armed Services Inc. A non profit organization established by the Council on books in wartime». Les livres sortis des presses de cette maison d’édition étaient des petits formats «paperback» plus larges, 16 cm, que hauts, 11 cm, de façon à entrer facilement dans les poches des tenues de combat des soldats. Le slogan du «Council on Books in Wartime» était «Books are weapons in the war of ideas», «les livres sont des armes dans la guerre des idées». Un des livres les plus populaires publié par cette organisation a été «A Tree grows in Brooklyn», de l’auteur Betty Smith, mais il y eut aussi «The Great Gatsby» qui a grandement contribué au succès de la lecture en général. Parmi cette série de livres, on retrouve des noms d’auteurs fameux et très connus. Ne citons que quelques-uns comme Joseph Conrad, A.J. Cronin, Erle Stanley Gardner, Jack London, Somerset Maugham et bien sûr notre Georges Simenon.
Le livre de Simenon choisi par les éditeurs est «On the Danger Line», volume qui comprend deux romans: «Home Town» (Faubourg) et «The Green Thermos» (Le Suspect). Il ne s’agit en aucun cas de présenter des résumés, le texte est intégral. Ceci est d’ailleurs vrai pour la plupart des œuvres publiées. La publication de ce livre de Simenon s’est faite avec la permission de l’éditeur original, i.e. Harcourt, Brace. Ce petit volume fut, comme les autres de la série, distribué en grand nombre aux soldats en opération en Europe pendant la guerre 1940-1945. Malgré le grand nombre, cette édition est particulièrement difficile à trouver pour les collectionneurs. Une chose reste certaine, des milliers de soldats américains ont lu, vraisemblablement pour la première fois, du Simenon, et cela ne peut qu’avoir contribué au succès de l’auteur aux Etats-Unis.

Philippe Proost

Nessun commento: