sabato 1 luglio 2017

SIMENON SIMENON. MAIGRET DU BORD DE L'EAU

L'importance de l'élément liquide dans les enquêtes du commissaire 

SIMENON SIMENON. MAIGRET LUNGOMARE 
L'importanza dell'elemento liquido nelle indagini del commissario  
SIMENON SIMENONWATERSIDE MAIGRET 
The importance of the liquid element in the Chief Inspector's investigations 


Maigret, mis au monde par son créateur alors que celui-ci vivait sur son bateau, ne pouvait rester indifférent à tout ce qui a trait au monde de l'eau: canaux, péniches, écluses, mais aussi la Seine et les ports de mer, tout ceci attire et fascine le commissaire.  
L'élément liquide est présent dès le début de la saga: en effet, dans les premières pages de Pietr le Letton, apparaît ce qui deviendra une constante au fil des textes: le paysage que Maigret découvre depuis la fenêtre de son bureau, à savoir le fleuve qui baigne la capitale: "par la fenêtre, il aperçut un bras de la Seine, la place Saint-Michel, un bateau-lavoir". Plus tard, le décor se précisera, avec le pont Saint-Michel sous lequel passent les remorqueurs traînant leurs péniches, un "tableau" qu'on rencontre à d'innombrables reprises dans les romansUn peu plus loin dans le chapitre, lors de la première sortie de Maigret hors de son bureau, il va rencontrer l'eau sous une autre forme: l'action se déroulant en novembre, elle ne pourra manquer de connaître la pluie, "des gouttes de pluie grosses comme des noix, froides comme de la glace". La pluie aussi, nous la reverrons souvent au cours des enquêtes du commissaire, pluie glaciale d'automne, ou longues hachures des pluies chaudes d'été. La troisième forme de l'eau dans ce premier roman, c'est celle qui est maritime: Maigret, parti à la recherche de Pietr, aboutit à Fécamp, et découvre pour la première fois la mer. Novembre oblige, c'est évidemment une mer déchaînée par la tempête, "qui culbutait les galets le long de la digue". Un peu plus tard, lors d'une planque homérique, dont il se souviendra dans d'autres romans, Maigret affronte toujours l'eau, "son pardessus et son veston transpercés" et "sa pipe elle-même, dans sa poche, était mouillée". Enfin, le roman se dénouera à la suite d'un affrontement dramatique du policier et de celui qu'il poursuit, lors duquel les deux hommes luttent au milieu des rochers au bord de la plage, tandis que les vagues de la marée manquent de les jeter tous les deux dans les flots écumants. Autant dire que Maigret, pour ses débuts, a fait connaissance de façon plutôt rude avec l'élément aquatique… On retrouvera les marées de novembre dans Le chien jaune, et la mer à Fécamp dans Au rendez-vous des Terre-Neuvas, le monde fermé des marins, comme l'est celui qu'il croise à Ouistreham dans Le port des brumes; mais aussi dans La maison du juge, lorsque Maigret cherche à s'incruster dans la vie des boucholeurs, avec ses saveurs de mouclade et ses horaires de marée ("Maigret buta dans des tas de choses, des rails, des paniers, des filins d'acier, des caisses et des écailles d'huîtres").  
Des mers septentrionales, on va passer à la langueur des mers du Sud de la France, d'abord dans Liberty Bar, où Maigret a de la peine à sortir de son sentiment d'être en vacances, ayant jusque dans son sommeil la sensation "voluptueuse […] que la Méditerranée s'étalait devant lui"; un sentiment qu'on retrouve quasi à l'identique dans la nouvelle L'improbable Monsieur Owen ou dans Mon ami MaigretUne sensation de vacances que Maigret éprouve aussi à son arrivée à Etretat dans Maigret et la vieille dame, dans "l'écume éblouissante des flots", ou le rayon vert qu'on guette lorsque le soleil va se coucher.  
Dans Le charretier de la Providencec'est un autre monde lié à l'eau que le commissaire va devoir pénétrer. Simenon, usant de ses souvenirs récents de marin découvrant les canaux et rivières de France, envoie son héros enquêter le long d'une écluse. Le commissaire cherche à comprendre le fonctionnement de la navigation des péniches, le monde des mariniers, dans un va-et-vient le long du canal, qui va lui permettre de découvrir la vérité. D'autres canaux se profilent à l'horizon pour une enquête sur les lieux mêmes de la naissance du héros, dans Un crime en Hollande, tandis que péniches et écluses se rencontrent dans L'écluse no 1Maigret et le corps sans tête ou Maigret et le clochard 
Si Monsieur Gallet, décédé se déroule plutôt dans l'ambiance chaude et sèche de l'été, cela n'empêche pas d'y trouver à nouveau, même si c'est plus anecdotique, un élément lié à l'eau: en effet, une partie de son enquête mène Maigret à Sancerre, ce qui lui permet de découvrir la Loire, faite ici "d'une infinité de ruisseaux d'eau vive courant entre des bancs de sable couleur de blé trop mûr", formant des îlots où sont installés des pêcheurs. Spectacle qui a peut-être donné quelques envies à Maigret, puisque c'est le paysage de la Loire qu'il choisira d'investir à l'heure de sa retraite, devenant à son tour un "pêcheur au bord de l'eau".  
Le pendu de Saint-Pholien nous emmène sur les bords d'un autre fleuve, la Meuse liégeoise, qui sert surtout, dans ce roman, de linceul à cadavre, puisque c'est dans ses eaux que les Compagnons de l'Apocalypse ont jeté autrefois le cadavre de Mortier. On retrouvera la Meuse receleuse de cadavre dans Chez les Flamands, car c'est aussi dans ce fleuve que le corps de Germaine est retrouvé.  
Dans La tête d'un homme, la Seine est comme un fil conducteur au début du roman: Heurtin, après son évasion de la prison, longe les quais jusqu'à la Citanguette, "un bistrot pour mariniers", "à droite, il y a un hangar, avec un piano mécanique". Même si l'endroit n'est pas le même, on notera un décor semblable dans La guinguette à deux sous, dont l'intrigue se déroule en grande partie près de Morsang, sur les bords de Seine, un endroit que Maigret retrouve aussi dans Signé Picpus, avec les délices d'un dimanche d'été au bord de l'eau 
Bien d'autres romans pourraient être cités, dans lesquels l'enquête de Maigret le fait entrer en contact avec l'élément liquide, mer, port, écluse ou canal; mais pour aujourd'hui, nous allons terminer ici ce petit tour dans la saga et les enquêtes placées sous le signe de l'eau, élément vital pour Maigret et son créateur… 

Murielle Wenger 

1 commento:

Andrea Franco ha detto...

una delle inchieste più "fluviali"è certamente
Maigret et le corps sans tête che si svolge quasi interamente attorno al canal saint martin(del 1955,successivo ai romanzi citati nel post)