martedì 29 agosto 2017

SIMENON SIMENON. SIMENON ET LES ALMANACHS VENTILLARD

Textes sous pseudonymes et informations pour les bibliophiles simenoniens 

SIMENON SIMENON. SIMENON E GLI ALMANACCHI VENTILLARD 
Testi sotto pseudonimi e informazioni per i bibliofili simenoniani 
SIMENON SIMENON. SIMENON AND THE VENTILLARD ALMANACHS 
Texts under pseudonyms and information for simenonian bibliophiles 

Les publications Ventillard sont un groupe de presse créé en 1933 par celui qui allait en devenir le directeur, à savoir Georges Ventillard. Cette société est née de l’«Agence de distribution Parisienne», existant depuis 1914, et du rachat des medias «Système-D», «Les Pieds Nickelés» et l’«Almanach Vermot». C’est dans ce dernier que l’on trouve par deux fois un texte de Simenon. Dans l’almanach de janvier 1932, on trouve le conte «Planchard et son taxi», signé Gom Gut; ce texte avait paru pour la première fois dans «Le Rire» n° 273 du 26 avril 1924 sous la même signature. On retrouve un autre conte dans l’almanach Vermot de 1934, à savoir «La noce», sous la signature de Georges Sim, déjà paru dans «Frou-Frou» n°428 du 11 février 1931 sous la même signature. Mais les productions Ventillard ont égalemenpublié toute une série d’almanachs «joyeux». Il y en eut de trois types. D'abord, «Les almanachs Marseillais», à savoir l’«almanach de Marius», «… d’Olive», «…de César», «…de Titin», «…d’Antonin» et celui «… d’ Escartefigue». La deuxième série comporte les titres pour les jeunes filles: «L’almanach de Cendrillon», «…de Betty», «…de Riri et Rirette» et celui «…de Frangipane et Carafon». Enfin, une troisième série groupe les titres pour les jeunes garçons«l’Almanach du Joyeux Cow-boy», «… de la Grande Aventure», «…du Corsaire Masqué», «… d’œil de Faucon» et «… des Chasseurs du Congo».  
Tous ces almanachs portent la date 1931, mais ils paraissaient tout au long de l’année. Il est possible que d’autres titres existent, car je ne les possède pas tous. Ce qui nous intéresse ici, c’est le fait que la plupart de ces almanachs contiennent des textes de Simenon, parus, pour la majorité d’entre eux, dans «Ric et Rac», et repris plus tard dans «Simenon avant Simenon» aux éditions Omnibus en 1999. Par exemple, dans «l’Almanach d’Escartefigue», on trouve deux textes: «Le Vase de Delft», signé Georges Sim, qui avait été publié avec le même titre mais avec la signature de Christian Brulls dans «Ric et Rac», dans la série «Les exploits de Sancette»; le deuxième texte est «Le bonhomme de Lagny» signé Georges Sim et également paru dans le même hebdomadaire, dans la même série, signé Christian Brulls. Dans «l’Almanach de la Grande Aventure», on trouve le texte «L’homme aux allumettes», signé Georges Sim, texte qui avait paru dans «Ric et Rac», également dans la série «Les exploits de Sancette» sous la signature de Christian Brulls. Dans un troisième almanach, celui du «…Joyeux Cow-boy», se trouve le texte «Les trois rats de quai», signé Georges Sim et paru dans «Ric et Rac», dans la série «Les exploits de Sancette», sous la signature de Christian Brulls. Dans «l’Almanach de Riri et Rirette», il y a la nouvelle «Le coffre-fort d’acajou», signé Georges Sim, paru dans la même série Sancette sous la signature Christian Brulls. Enfin, dans «l’Almanach de Titin», il y a la nouvelle «Train 133», signé Georges Sim, également publiée auparavant dans «Ric et Rac» sous la signature de Christian Brulls.  
Lorsque les éditions Ventillard ont demandé à Simenon quelques textes, ce dernier a repris des nouvelles de la série «Les exploits de Sancette», simplement en changeant la signature de Christian Brulls en celle de Georges Sim. Ce fait est intéressant du point de vue bibliographique, car on pourrait faussement attribuer des nouvelles à l’un alors qu’elles ne sont que des reprises de l’autre. Il serait important de pouvoir consulter tous ces almanachs, car il y a peut-être encore des textes de Simenon dans d’autres titres de ce type de parutions.  

Philippe Proost 

1 commento:

Andrea Franco ha detto...

in italia la maggior parte di questi racconti la si può trovare nel periodico degli anni 30 le grandi firme (quindicinale di novelle dei massimi scrittori, diretto da Pitigrilli.)