sabato 27 maggio 2017

SIMENON SIMENON. MAIGRET, SA PIPE, ET LA MAIN GAUCHE DU COMMISSAIRE…

Maigret est-il gaucher ? Les indices pour ou contre dans les textes 

SIMENON SIMENON. MAIGRET, LA SUA PIPA, ET LA MANO SINISTRA DEL COMMISSARIO… 
Maigret è mancino ? Gli indici a favore o contro nei testi 
SIMENON SIMENON. MAIGRET, HIS PIPE, AND THE CHIEF INSPECTOR'S LEFT HAND... 
Is Maigret left-handed? Indications for or against in the texts 


Dans un article d'un journal paru en août 1981, un journaliste raconte qu'il a croisé un psychologue allemand, qui aurait conclu que Maigret est un gaucher. Ce savant aurait écrit à Simenon, qui lui aurait confirmé la véracité de son hypothèse. Malheureusement, le journaliste ne donne pas de détails supplémentaires sur cette histoire, et, si elle est vraie, la seule trace que l'on pourrait en trouver est sans doute perdue au milieu de l'océan de la correspondance inédite de Simenon… Mais il serait intéressant de savoir comment le psychologue est arrivé à cette conclusion. En attendant de trouver une quelconque confirmation à cette anecdote, j'ai cherché dans les textes les arguments qui peuvent plaider en faveur de l'une ou l'autre des hypothèses. 
On trouve en réalité bien peu d'indices dans les romans. L'un de ceux que l'on pourrait utiliser est dans Le fou de Bergerac. On sait que dans cette histoire, Maigret se fait tirer dessus, et qu'il est atteint à l'épaule. Mais Simenon, dans son récit, montre une belle inconstance, ce qui avait déjà fait l'objet, il y a bien longtemps, d'une discussion sur le forum de Steve Trussel. En effet, le texte dit, au chapitre 1, que c'est l'épaule gauche qui est atteinte, ce qui empêche Maigret de remuer son bras gauche. Une fois installé à l'hôtel, c'est Mme Maigret qui doit lui bourrer ses pipes, "parce qu'il était incapable de se servir de son bras gauche", dit le texte au chapitre 5. Faudrait-il en déduire ici que Maigret est gaucher, parce qu'il a l'habitude de bourrer sa pipe de la main gauche ? A mon avis, rien n'est moins sûr, parce que le geste de bourrer une pipe, tel que je l'ai vu faire par les acteurs incarnant Maigret, se fait à deux mains: l'une tenant la pipe et l'autre y bourrant le tabac; ou, autre façon de faire, une main tient la pipe plongée dans la blague à tabac et la bourre en même temps, et l'autre main tient la blague. D'ailleurs, cette hypothèse ne peut être retenue, pour la simple raison que, toujours dans Le fou de Bergerac, au chapitre 6, Maigret essaie de faire un résumé de la situation, et Simenon note: "Il écrivait de la main gauche, ce qui rendait les caractères encore plus gras que d'habitude". Par ce "d'habitude", le romancier semble suggérer que Maigret utilise plutôt sa main droite pour écrire. Mais pourquoi, alors, utiliser sa main gauche pour écrire, alors que son épaule gauche est blessée ?! Nous optons pour un lapsus de l'auteur, qui a oublié, entre temps, que son commissaire a reçu une balle du côté gauche…  
Il faut donc chercher ailleurs un autre argument pour une gaucherie du commissaire. Dans La nuit du carrefour, au moment où Maigret s'en va à Arpajon, sa femme lui fait remarquer qu'il ouvre la porte de la main droite, alors, que c'est "contre son habitude", dit le texte. Faut-il en déduire, parce qu'il ouvre toujours la porte de la main gauche, qu'il est gaucher ? Là encore, ce serait un argument un peu mince: en supposant qu'il tient sa pipe dans sa main droite (ou par exemple un dossier, un parapluie ou une valise), il peut très bien avoir l'habitude d'ouvrir les portes de l'autre main… 
Un dernier argument pourrait être encore utilisé: dans Les vacances de Maigret, Simenon décrit en détail le contenu des poches de Maigret: "Dans la poche gauche du pantalon, la blague à tabac et le mouchoir – de sorte qu'il y avait toujours des brins de tabac dans ses mouchoirs. Poche droite, ses deux pipes et la petite monnaie. […] Il ne mettait presque rien dans le veston, seulement une boîte d'allumettes dans la poche de droite." Comment le fumeur de pipe va-t-il enflammer son allumette, qu'il tient, s'il est droitier, de la main droite ? Logiquement, il va frotter l'allumette de la main droite, contre la boîte qu'il tient de la main gauche. Est-ce un argument suffisant pour dire que, dans ce cas, il doit avoir sa boîte d'allumettes dans la poche gauche ? Pas forcément, parce qu'il peut très bien sortir la boîte de la poche droite, la passer dans la main gauche, l'ouvrir de la main droite, et empoigner l'allumette de la même main droite. De plus, en visionnant quelques-uns des épisodes avec des acteurs incarnant Maigret, j'ai remarqué que la réponse n'est pas aussi simple: aussi bien Jean Richard que Rupert Davies sortent une boîte d'allumettes tantôt de leur poche gauche, tantôt de leur poche droite; dans un épisode, Bruno Crémer (un gaucher) a sa boîte d'allumettes dans la poche droite; et Gino Cervi l'a aussi dans la poche droite, alors qu'il est droitier… Conclusion: on ne peut rien déduire, à partir du contenu des poches de Maigret, sur son éventuelle gaucherie



Nessun commento: