martedì 29 marzo 2016

SIMENON SIMENON. LES SEPT PETITES CROIX DE L'ENFANT DE CHOEUR

Contexte de rédaction des nouvelles Sept petites croix dans un carnet et Le témoignage de l'enfant de chœur, et leurs adaptations au cinéma et à la télévision
SIMENON SIMENON. LE SETTE PICCOLE CROCI DEL CHIERICHETTO
Il contesto della scrittura dei racconti Sept petites croix dans un carnet e Le témoignage de l'enfant de chœur, le loro versioni cinematografiche e quelle televisive.
SIMENON SIMENON. THE SEVEN LITTLE CROSSES OF THE ALTAR BOY 
The context of writing the stories Sept petites croix dans un carnet and Le témoignage de l'enfant de chœur and their adaptations to movies and television
Avril 1948- avril 1950: deux "époques" dans la période américaine de Simenon; dans la première, le romancier est installé au Québec, et il vient d'écrire ses deux premiers romans du Nouveau Continent, deux romans qui racontent chacun à leur manière sa découverte des USA: Trois chambres à Manhattan et Maigret à New York. Le texte suivant sera une nouvelle, Le témoignage de l'enfant de chœur, dans laquelle Simenon met en scène un jeune garçon témoin d'un meurtre, et c'est le même thème qu'il reprendra deux ans plus tard dans Sept petites croix dans un carnet, écrit alors que Simenon est installé avec sa famille à Carmel. Deux récits racontant une histoire d'enfant aux prises avec le monde des adultes, et deux textes qui ont encore ceci en commun qu'on en a tiré des films, ainsi que plusieurs téléfilms. La différence essentielle entre les deux récits, outre les péripéties diverses, réside dans le fait que dans le premier, le romancier donne l'occasion à Maigret de se montrer sous un jour nouveau et très humain, dans sa manière de manifester une grande empathie avec le jeune Justin, se mettant littéralement dans ses pas et retrouvant la nostalgie de sa propre enfance. Dans le second récit, malgré la présence de son oncle Lecoeur qui finit par comprendre les appels de l'enfant, celui-ci va devoir se débrouiller tout seul dans la nuit de l'hiver, sans la présence rassurante à ses côtés qu'aurait pu avoir un Maigret bienveillant…
Dans Le témoignage de l'enfant de chœur, Simenon égrène en réalité ses propres souvenirs d'enfance, et la ville non définie dans laquelle il place son histoire, évoque par bien des côtés la Liège où il allait servir la messe à la chapelle de l'hôpital de Bavière. Une sort d'ébauche de ce texte, Le vélo de l'enfant de chœur, avait été publié dans le journal Gringoire en 1940 (il sera édité sous le titre Le matin des trois absoutes dans le recueil La rue aux trois poussins, paru en 1963 aux Presses de la Cité). Ces souvenirs d'enfant de chœur, Simenon les évoque plus d'une fois dans ses écrits, et les donne même à Maigret, à qui ils servent plus d'une fois dans ses enquêtes (pensons par exemple à L'affaire Saint-Fiacre).
En 1952, Henri Verneuil tourne un film en trois parties, intitulé Brelan d'as, composé d'adaptations de récits de Steemann, Cheney et Simenon, et réunissant trois figures de détectives: Wens, Lemmy Caution et Maigret. La troisième partie du film est une adaptation de Le témoignage de l'enfant de chœur, et c'est Michel Simon, un ami du romancier, et qui avait été entre autres le M. Hire de Panique, film réalisé par Duvivier en 1946, qui se coule dans la peau du commissaire. Simenon en est enchanté: "C'est lui!... C'est lui ! […] comme lui, Maigret doit impressionner par sa stature… je dis quelque part qu'il se gonfle pour faire croquemitaine… C'est ça!".
A la télévision, la nouvelle a été adaptée pour la série avec Gino Cervi (Il cadavere scomparso, 1968), pour la série avec Jean Richard (Maigret et l'enfant de chœur, 1988) et la série avec Bruno Crémer (Maigret et l'enfant de chœur, 1997).
La nouvelle Sept petites croix dans un carnet se passe dans les locaux du Quai des Orfèvres, mais sans la présence de Maigret, remplacé ici par un certain commissaire Saillard, qui a bien des points en commun avec le premier, et déjà le fait que sous ses ordres travaille l'inspecteur Janvier…Aux dires de Simenon (dans Quand j'étais vieux), cette nouvelle lui a été commandée par le journal Illustrated London News pour son numéro de Noël. Elle paraîtra dans le numéro du 16 novembre 1950.
La nouvelle sera publiée en France en 1951 dans le recueil Un Noël de Maigret, qui comprend, outre la nouvelle éponyme, Sept petites croix dans un carnet et Le petit restaurant des Ternes, où apparaît l'inspecteur Lognon. Les trois récits ont en commun de se passer le jour de Noël. Sept petites croix dans un carnet est une longue nouvelle (aussi longue que Un Noël de Maigret), qui raconte l'histoire émouvante d'un petit garçon parti sur les traces d'un tueur en série, dans l'espoir de gagner la prime qui lui permettra de sortir son père de la misère.
En 1955, un film adapté de la nouvelle sortira sous le titre A life in the balance. C'est un studio de Hollywood qui a acheté les droits, et le tournage se fera au Mexique; Lee Marvin y joue le rôle du tueur. A la télévision, on en fera deux adaptations, de façon à ce que Maigret apparaisse dans l'histoire: l'une pour la série anglaise avec Rupert Davies (Seven little crosses, 1962) et l'autre pour la série francophone avec Bruno Crémer (Maigret et les sept petites croix, 2004). 

Murielle Wenger

Nessun commento: